La Story des Marques Cover.png

TATSUO SUZUKI: DAILY LIFE IN TOKYO


🇫🇷 Tatsuo Suzuki est un photographe de rue japonais, vivant et travaillant à Ota, Tokyo. Utilisant de longues expositions et des contrastes intenses pour capturer l'atmosphère frénétique des rues de Tokyo, le travail de Suzuki est un hommage prémonitoire à nos comportements urbains en constante évolution. Né en 1965, Suzuki est arrivée à la photographie plus tard que la plupart. Après une carrière réussie dans les affaires, il a commencé à photographier les rues de Tokyo en 2008. Bien que largement autodidacte, Suzuki a étudié en 2014 pendant un an à la Resist Photo School de Tokyo. Son travail a d'abord été exposé à Kanagawa, au Japon. Suzuki utilise de longues expositions et des contrastes intenses pour capturer l'atmosphère frénétique des rues de Tokyo. Il travaille principalement en noir et blanc, le considérant comme «plus émotif et plus agressif» que la couleur. En référence aux contrastes tonaux et de composition nets de William Klein et Robert Frank, Suzuki crée un théâtre de rue débordant de diversité et d'excentricité. Travaillant en relation avec la tradition de la photographie de rue japonaise rendue célèbre par Daido Moriyama, Suzuki capture l'esprit de la métropole japonaise avec une candeur courageuse tout en conservant une empathie perceptive. Également guitariste de punk rock, les images de Suzuki bourdonnent de l'énergie trépidante des rues de la ville. Reprenant le gant posé par les grands de la photographie de rue au XXe siècle, Suzuki photographie avec une urgence et un dynamisme qui lui permettent de produire des scènes de rue exubérantes entrelacées d'études de personnages réfléchies. À l'aide de son appareil photo, il tranche une scène en utilisant la maxime d'Henri Cartier-Bresson du "moment décisif". "L'hésitation", a-t-il dit, "est l'ennemi de la photographie de rue".


🇬🇧 Tatsuo Suzuki is a Japanese street photographer, living and working in Ota, Tokyo. Using long exposures and intense contrasts to capture the frenetic atmosphere of the Tokyo streets, Suzuki’s work is a prescient homage to our ever-changing urban behaviours. Born in 1965, Suzuki came to photography later than most. Having had a successful career in business, he started photographing the streets of Tokyo in 2008. Although largely self-taught, in 2014 Suzuki studied for a year at Resist Photo School, Tokyo. His work was first exhibited in Kanagawa, Japan. Suzuki uses long exposures and intense contrasts to capture the frenetic atmosphere of the Tokyo streets. He works mainly in black and white, considering it to be “more emotional and more aggressive” than colour. With reference to the sharp tonal and composition contrasts of William Klein and Robert Frank, Suzuki creates a street theatre brimming with diversity and eccentricity. Working in relation to the tradition of Japanese street photography made famous by Daido Moriyama, Suzuki captures the spirit of the Japanese metropolis with courageous candour whilst maintaining a perceptive empathy. Also a punk rock guitarist, Suzuki’s images buzz with the hectic energy of the city streets. Taking up the gauntlet laid down by the greats of twentieth-century street photography, Suzuki photographs with an urgency and dynamism that allows him to produce rambunctious street scenes interlaced with thoughtful character studies. Using his camera, he slices through a scene, employing Henri Cartier-Bresson’s maxim of “the decisive moment”. “Hesitation”, he has said, “is the enemy of street photography”.

© Tatsuo Suzuki

SUIVEZ-NOUS

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Special M.

Le supplément indispensable

MIKESHAKE®

Une lecture originale du monde contemporain 

LA SELECTION DU DIMANCHE

Notre rendez-vous insolite et décalé du week-end