mikeshake-dope-kicks-portraits-sneakers-

OLEG TOLSTOY: WHO'S DRIVING TOKYO


🇫🇷 "Who’s Driving Tokyo", est une série de portraits de chauffeurs de taxi et de passagers dans la capitale du Japon: une ville où les manières sont d'une importance capitale, même dans l'intimité du taxi. "Lorsque vous voyagez beaucoup, les chauffeurs de taxi sont généralement des adeptes de la conversation", commente Oleg Tolstoy, "Chez vous à Londres ou à New York, il est rare de sortir d'un véhicule sans une poignée d'avis. À Tokyo, cependant, l'interaction est réduite au minimum. La formalité de la situation est fascinante: les conducteurs portent des combinaisons nettes et des gants blancs, les portières s'ouvrent automatiquement et ils n'attendent jamais de pourboire. J'ai vite découvert que cette distanciation n'est pas seulement personnelle, mais professionnelle: les conducteurs classés« y ūryō untensha »- excellent conducteur - ont leurs propres stands dans les gares principales et des marquages ​​spéciaux sur leurs cabines. En tant que personnes, nous recherchons naturellement la connexion, mais même dans ce petit espace clos, la ligne entre le conducteur et le passager persiste. J'ai été intrigué par ces professionnels qui passent la plupart de leurs journées en silence, bien qu'ils soient souvent assis à moins d'un mètre d'un autre être humain." Who's Driving Tokyo? est une série complémentaire à Who's Driving You ?, étude Oleg de 2015 sur les chauffeurs de taxi assiégés de Londres. Alors qu'Uber tente de s'imposer sur le marché japonais des taxis, il se pourrait que le monde de l'excellent conducteur japonais soit bientôt également menacé.


🇬🇧 'Who’s Driving Tokyo', is a series of unguarded portraits of taxi drivers and passengers in Japan’s capital: a city where manners are of paramount importance, even within the privacy of the taxi cab. “Travelling a lot you usually find taxi drivers to be keen talkers,” comments Oleg Tolstoy, “At home in London or in New York, it’s rare to exit a vehicle without an earful of opinions. In Tokyo, however, interaction is kept to a minimum. The formality of the situation is fascinating: drivers wear clean-cut suits and white gloves, car doors open automatically, and they never expect a tip. I soon discovered that this aloofness is not just personal, but professional: drivers rated ‘ y ūryō untensha ’ - excellent driver - have their own stands at major stations and special markings on their cabs. As people, we naturally crave connection, but even in this tiny enclosed space, the line between driver and passenger persists. I was intrigued by these professionals who spend most of their days in silence, despite often being sat less than a metre from another human being.” Who’s Driving Tokyo? is a fitting companion series to Who’s Driving You?, Oleg’s 2015 study of London’s beleaguered cabbies. As Uber attempts to muscle in on the Japanese taxi market, it could be that the world of the Japanese “excellent driver” may soon be equally under threat.

© Oleg Tolstoy

SUIVEZ-NOUS

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Partagez LA SELECTION DU DIMANCHE

Notre rendez-vous insolite et décalé du week-end 

tumblr_pn66o5cNl71shn04do1_500.gif

CULT

Fiction

dbb23e153d82244745f3c131f9039132.gif

Découvrez INSTAGRAM EXPERIENCE

Un concentré de talents créatifs, une collection exclusive