Patchwork Van Gogh

MAURIZIO MARCATO: PIN UP BILLIARD & PIN UP BEER, BEAUTÉS IDÉALISÉES



🇫🇷 Les artistes originaux de Pin Up étaient tous des peintres et des illustrateurs qui n'utilisaient l'appareil photo que pour la première étape de la réalisation de leurs créations. Le peintre photographiait souvent un modèle au moment d'un incident malheureux provoquant le soulèvement de jupes et de jupons révélant un étalage de lingerie embarrassant.

Photographe italien passionné avec les yeux ouverts sur le monde, Maurizio Marcato présentait, il y a une dizaine d'année, "Pin Up Billiard" et "Pin Up Beer", deux séries stylisées et colorées de manière à ressembler à des peintures, qui rendaient hommage, avec malice et modernité, à la beauté idéalisée des Pin Ups de son enfance.

Il explique : "En 1960, j'avais six ans et j'habitais au Col San Martino, un village de la région de Trévise. L'ombre de la Seconde Guerre mondiale n'avait pas encore disparu et les progrès spectaculaires allaient bientôt briser le paysage à jamais. Les premières voitures roulaient le long des routes inadéquates et l'Amérique transmettait une nouvelle culture et une nouvelle mode. Je me demande si ma nature rêveuse légendaire (On l'a dit) était comprise alors que mes yeux suivaient ces femmes superbes. Se libérant de l'infâme violence et des ténèbres qui accompagnaient la guerre, elles suivaient la mode sans retenue. Elles montraient leurs superbes hanches sculptées et dévoilaient leurs formes dans des décolletés en V. Je n'ai jamais oublié ce charme séduisant". / Behance / Instagram



PIN UP BILLIARD



PIN UP BEER


🇬🇧 The original artists of Pin Up were all painters and illustrators who only used the camera for the first step in making their creations. The painter often photographed a model at the time of an unfortunate incident causing the lifting of skirts and petticoats revealing a display of embarrassing lingerie. Passionate Italian photographer with eyes open to the world, Maurizio Marcato presented, ten years ago, "Pin Up Billiard" and "Pin Up Beer", two series stylized and colored so as to resemble paintings, which paid homage, with mischief and modernity, to the idealized beauty of the Pin Ups of his childhood. He explains: "In 1960, I was six years old and I lived in Col San Martino, a village in the Treviso region. The shadow of the Second World War had not yet disappeared and the spectacular progress was soon to break. the landscape forever. The first cars rolled along the wrong roads and America transmitted a new culture and a new fashion. I wonder if my legendary dreamy nature (It has been said) was understood as my eyes followed these Freeing themselves from the infamous violence and darkness that accompanied war, they followed unrestrained fashion, showing off their superb sculpted hips and revealing their shapes in V-necklines. I have never forgotten this seductive charm ". / Behance / Instagram


© Maurizio Marcato


À voir également dans Mikeshake

- VINTAGE PORN FASHION : LA MODE 1980S DES MAGAZINES POUR ADULTES

- PLAYBOY: VINTAGE FOR MEN, PLAYMATES AND CLASSIC CARS

- CARRIE HAMPTON: AMERICAN GRAFFITI, LA NOSTALGIE D'UNE EPOQUE REVOLUE


Découvrez plus de thématiques dans notre page SPECIAL M

SUIVEZ-NOUS

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube