MAY PARLAR: IMAGES COMPOSITES ET SURREALISTES



La photographe May Parlar ponctue les paysages ouverts d'éléments colorés, tels que des ballons et d'accessoires mêlés aux hommes. Parlar raconte à Colossal que son travail porte sur des thèmes d’appartenance et d’aliénation, et elle cherche à "explorer la condition humaine à travers une perspective féministe". Pour construire ses scènes fantaisistes, Parlar explique qu'elle superpose des cadres pour créer des images composites plutôt que de manipuler le contenu lui-même. "Je travaille sur différents supports tels que la photographie, le cinéma, la performance, la sculpture, l'installation et l'art du paysage; et tout cela se fond à la fin et est assemblé avec une colle qui pour moi est la caméra". L'artiste a d'abord été attirée par la photographie et le cinéma pendant ses études d'architecture et de design au Royaume-Uni. / Instagram


© May Parlar

MIKESHAKE a été créé dans un esprit de reconnaissance pour les créatifs émergents et une nouvelle génération d'artistes travaillant sur des supports numériques et physiques. Depuis sa création, notre plateforme a gagné un large public et s'est épanouie sous la cause commune de l'autonomisation de l'artiste et de la défense de la liberté d'expression.

Webzine d'inspiration dédié aux arts visuels, à la pop culture et à la créativité, MIKESHAKE propose une lecture originale du monde contemporain, offre un regard subjectif sur la photographie, met en lumière le détournement d'art classique, propose de grands films en streaming gratuit et présente LE STORE, une boutique d'art et de cadeaux diffusant les marques ART FRAME DESIGN et MIKESHAKE Creative Studio.

Le Club.
Ne manquez plus l'essentiel
Abonnez-vous à MIKESHAKE dès maintenant, gratuitement...