DANIEL IBANEZ: PEINDRE, PEINDRE, ET PEINDRE ENCORE


🇫🇷 Daniel Ibanez : "J'ai commencé avec un crayon et du papier... Mon arrière-grand-père a conseillé à ma mère de ne me laisser avoir des outils de base, car des choses comme les livres à colorier étoufferait ma créativité. On m'a dit que j'ai dessiné un ballon avant de pouvoir marcher. Que je dessinais des dessins complexes et les nommant avant d'avoir un an. L'art était dans la famille. Ma grand-mère est peintre à l'huile. Elle et ma mère m'ont toujours mis dans des classes, des ateliers, et m'ont trouvé des occasions de travailler avec des artistes. Quand j'avais environ 13 ans, ma grand-mère m'a emmené à un atelier de peinture avec Ray Vinella - un célèbre artiste du Sud-Ouest américain et ancien artiste de publicité Disney. Il m'a pris sous son aile avec tout le charisme et l'humour d'un film classique de Disney. J'ai peint avec lui chaque été après ça, pendant au moins une semaine chaque année. J'ai vendu ma première peinture à l'huile dans un café de notre quartier du centre-ville quand j'avais 15 ans. J'ai grandi à partir de là. À l'époque où j'avais 19 ans, j'ai remporté des prix, eu des expositions solo, exposé des œuvres dans les galeries de Denver Abend Gallery à Rich Designs à Colorado Springs, et eu la chance de faire quelques spectacles et d'être présenté dans des galeries aussi loin que Taos, NM. Southwest Art Magazine m'a choisi comme l'un des jeunes artistes à venir en Amérique. Je gagnais bien ma vie en tant que jeune peintre et muraliste occasionnel. À l'époque, je gagnais mon diplôme à l'Université et je poursuivais un rêve d'enfance d'enseigner l'art. J'ai décroché un emploi juste après l'obtention du diplôme et j'ai essayé (parfois avec succès) de jongler avec l'art et l'enseignement. J'ai trouvé un certain succès inattendu lorsque Google a trouvé mon instruction de peinture numérique comme une utilisation dynamique de son kit d'outils de médias sociaux. J'ai été placé sur des utilisateurs recommandés. J'ai eu 1,5 millions d'adeptes du jour au lendemain. C'était une période chargée. Parallèlement à tout cela, j'ai aidé à gérer une galerie que j'ai co-possédée appelée Rendition, dans la vieille ville de Fort Collins. C'est alors que je suis tombé amoureux, je me suis marié, et la vie tourbillonnait dans une nouvelle direction avec un enfant attendu et une nouvelle maison à rénover. Des années plus tard et face à de nouveaux défis (avec ma femme qui est héroïquement aux prises avec une maladie chronique et un tout-petit en cours d'exécution rampante) j'ai dû trouver un point de rentrée dans ma carrière. J'ai choisi de me plonger dans les médias sociaux à nouveau, à partir de zéro avec Instagram. J'ai créé des peintures et des illustrations aussi souvent que nos jours turbulents le permettent. Il a été une explosion jusqu'à présent ... Trouver de nouveaux travaux, de nouveaux amis, et faire des connexions authentiques sur une nouvelle plate-forme (pour moi). Mon travail est inspiré par la beauté, le désir, l'espérance. Je trouve aussi l'inspiration dans la culture pop, la science-fiction, l'Ouest sauvage, la mode et le design industriel. J'aime peindre les visages, les portraits, et ... J'adore peindre". / Instagram

🇬🇧 Daniel Ibanez : "I got started with a pencil and paper... My great grandfather advised my mom to only let me have basic tools, since things like coloring books would stifle my creativity. I am told I drew a balloon before I could walk. That I was drawing complex designs and naming them before I was a year old. Art was in the family. My grandmother is an oil painter. She and my mom always put me into classes, workshops, and found me opportunities to work with artists. When I was about 13 years old, my grandmother took me to a painting workshop with Ray Vinella - a famous Southwest American artist and former top Disney publicity artist. He took me under his wing with all the charisma and humor of a classic Disney film. I painted with him every summer after that... For at least a week every year. I sold my first oil painting at a coffee house in our downtown district when I was 15. It grew from there. By the time I was 19 I had won awards, had solo shows, displayed work in galleries from Denver's Abend Gallery to Rich Designs in Colorado Springs, and was blessed to have some shows and galleries as far away as Taos, NM. Southwest Art Magazine selected me as one of the upcoming young artists in America. I was making a good living as a young painter and occasional muralist. At the time, I was earning my degree at University and was pursuing a childhood dream of teaching art. I landed a job in my dream placement just after graduation and tried (sometimes successfully) to juggle art and teaching. I found some unexpected success when Google (who just launched it's, then new, social network Google+) found my digital painting instruction to be a vibrant use of it's social media tool kit. I was placed on it's recommended users kist and gained wild renown. I had 1.5 million followers overnight and Later did a Ted talk about the experience. It was a busy time. Concurrent with all that, I helped run a gallery I co-owned called Rendition, in Old Town Fort Collins. It was then that I fell in love, got married, and life swirled in a new direction with a child expected and a new home to renovate. Years later and facing new challenges (with my wife who is heroically battling a chronic illness and a toddler running rampant) I have had to find a reentry point in my career. I chose to dabble in social media again, starting from scratch with Instagram. I have been creating paintings and illustrations as often as our turbulent days permit. It has been a blast so far... Finding new work, new friends, and making authentic connections on a new (for me) platform.

My work is inspired by beauty, longing, hope, and the delicate moments of brushing against the Divine. I also find inspiration in pop culture, science fiction, the wild west, fashion, and industrial design. I love to paint the human figure, portraits, and ... I just love to paint". / Instagram


© Daniel Ibanez

SUIVEZ-NOUS

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
Le Blog Yellow Street Point
Capture d’écran 2020-02-27 à 12.34.19.pn
Capture d’écran 2020-02-27 à 12.33.25.pn
Capture d’écran 2020-02-18 à 11.56.41.pn

SUIVEZ-NOUS SUR