mikeshake-dope-kicks-portraits-sneakers-

CODY ELLINGHAM: DANCHI DREAMS, QUARTIER POPULAIRE JAPONAIS


🇫🇷 Le photographe Cody Ellingham propose une nouvelle série d'images autour de Danchi, quartier populaire japonais, qu'il présente lui-même, avec ses mots : "Le ciel de l'après-midi est en train de s'éteindre. L'heure sonne. À 17h, une courte mélodie retentit sur le haut-parleur à l'écho sinistre. Je suis seul devant un complexe de DANCHI, des logements sociaux japonais. Des rangées de bâtiments numérotés identiques s'étendent au loin, leurs lumières fluorescentes scintillent à la vie et illuminent le béton. DANCHI a émergé à travers le Japon dans les années 1960 pour faire face à la croissance rapide des populations urbaines. Des bâtiments de 3 et 4 étages aux a bords des villes, des blocs de 15 étages complétées par des écoles, des boutiques et des terrains de jeux, les communautés de DANCHI ont remplacée le bois du vieux Japon. DANCHI n'étaient pas seulement un projet d'urbanisation, mais était un rêve pour beaucoup. Ils étaient la vision d'une vie harmonieuse répondant à la nouvelle prospérité retrouvée du Japon. Un demi-siècle plus tard, DANCHI est en déclin. Le symbole concret du miracle économique et l'identité d'après-guerre tend à disparaitre et certains en sont déjà partis. J'ai photographié DANCHI la nuit, le temps des rêves. J'ai visité plus de 40 complexes et observé à la fois cette signature du déclin, et aussi la promesse de ce rêve original devenu obsolète." / Cody Ellingham / Instagram

🇬🇧 The photographer Cody Ellingham proposes a new series of images around Danchi, Japanese popular district, which he presents himself, with his words: "The afternoon sky is waning. The hour strikes 5PM and a short melody rings out over the loudspeaker with an eerie echo. I am standing alone before a complex of DANCHI, Japanese public housing apartments. Row upon row of identical numbered buildings reach into the distance, their fluorescent lights flicker to life and illuminate the stark concrete. DANCHI emerged across Japan in the 1960s to cope with rapidly growing urban populations. From 3 and 4 story buildings on the edges of cities, to massive clusters of 15-story blocks complete with schools, shops, and playgrounds, the concrete communities of DANCHI replaced the wood and dirt of Old Japan. DANCHI were not just housing projects but were a dream for many, something to aspire to. They were a vision of a harmonious life and Japan’s new found prosperity. Half a century later DANCHI are in decay. The concrete symbol of Japan’s economic miracle and post-war identity are slowly being forgotten and some are already gone. I photographed DANCHI at night, the time of dreams. I visited over 40 complexes and observed both the signature of decline, and also the promise of that original dream however slight." / Cody Ellingham / Instagram


© Cody Ellingham

SUIVEZ-NOUS

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Partagez LA SELECTION DU DIMANCHE

Notre rendez-vous insolite et décalé du week-end 

tumblr_pn66o5cNl71shn04do1_500.gif

CULT

Fiction

dbb23e153d82244745f3c131f9039132.gif