MENJA STEVENSON: BUSTOUR, UN PROJET ORIGINAL ET DECALE


🇫🇷 Depuis 2008, pour son projet "Bustour" Menja Stevenson s’initie à l’art du camouflage dans les transports en commun où elle a eu l’idée de recycler les tissus des sièges afin de se créer une véritable garde-robe qui va littéralement la fondre dans le décor. "Dans mes œuvres - photographies, performances, objets et vidéos - j'utilise l'espace mental et réel pour mettre en scène et élucider le degré de notre vie médiatique. Le temps et la perception, le hasard, le moment et la surprise, ainsi que le lieu ou la place de mon moi dans lequel je prends des mesures, sont les composantes essentielles de mes mises en scène. Mon travail alterne entre différents types de vision et de perception, à la fois dans le contenu, la pensée et le réel physique. Ce faisant, je brouille les limites des niveaux de réalité en établissant et en utilisant des irritations, en remettant en question nos habitudes de visionnement, et en signalant et en soulignant les espaces. J'utilise les médias pour poser des questions sur la réalité et la fiction. Pour moi, la mise en scène signifie la multi-dimensionnalité. Le mélange des disciplines artistiques est essentiel pour ma façon de travailler. Je m'intéresse à l'espace public, à l'espace artificiel du théâtre (boîte noire), à ​​l'espace artificiel du musée ou à une galerie (cube blanc) et / ou à l'espace du film ou à une vidéo. J'agis entre les espaces, les disciplines à un Total à venir. Avec moi, avec des acteurs ou juste des choses et du matériel. Les questions sur l'éternel, l'éternel, contrastent avec la question du moment." / Menja Stevenson

🇬🇧 Since 2008, for her project "Bustour" Menja Stevenson is introduced to the art of camouflage in public transport where she had the idea to recycle the fabrics of the seats in order to create a real wardrobe that will literally melt her into the décor. "In my works - photographs, performances, objects and videos - I use the mental and real space for staging and elucidate the degree of our media life. Time and perception, chance, moment and surprise, as well as the place or the place of my self in which I take action, are the essential components of my stagings. My work commutes between different kinds of viewing and perception, both in content, thought and real physical. In doing so, I blur the boundaries of levels of reality by setting and using irritations, questioning our viewing habits, and signaling and emphasizing spaces. I use media to ask questions about reality and fiction. For me, staging means multi-dimensionality. The mixture of artistic disciplines is essential for my way of working. I'm interested in the public space, the artificial space of the theater (black box), like the artificial space of the museum or a gallery (white cube) and / or the space in the film or a video. I act between the spaces, the disciplines to one Total to come. With me, with actors or just things and material. The questions about the everlasting, the eternal, I contrast with the question of the moment". / Menja Stevenson


© Menja Stevenson

SUIVEZ-NOUS

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
Le Blog Yellow Street Point
Capture d’écran 2020-02-27 à 12.34.19.pn
Capture d’écran 2020-02-27 à 12.33.25.pn
Capture d’écran 2020-02-18 à 11.56.41.pn

SUIVEZ-NOUS SUR