MIKESHAKE® a été créé dans un esprit de reconnaissance pour les artistes émergents et une nouvelle génération de créatifs travaillant sur des supports numériques et physiques. Depuis notre création, la plateforme a gagné un large public et s'est épanouie sous la cause commune de l'autonomisation de l'artiste et de la défense de la liberté d'expression. Avec le temps, MIKESHAKE® a élargi son contenu pour vous offrir une lecture originale et décalée de notre monde contemporain. Nous espérons que vous vous joindrez à nous dans notre exploration du phénomène toujours inspirant que procurent les arts visuels.

METRO

POLIS

 

PLUSIEURS GÉNÉRATIONS DE PHOTOGRAPHES IMMORTALISENT NEW YORK

FEDERICA COLLETTI: BETWEEN TWO WORLDS, PARADOXICAL ROOMS


🇫🇷 Une place de choix pour cette artiste romaine, dévoilée par Mikeshake sur le net en 2017, qui devient une "véritable" artiste à part entière. Mikeshake aime Federica Colletti...

Federica Colletti, étudiante en dernière année de psychologie de communication et marketing et depuis un peu plus de deux ans aussi une artiste. Elle a commencé à mélanger des peintures célèbres, à travers le collage numérique technique, comme notamment Sara Shakeel et d'autres artistes devenus grands. Au début, les œuvres de maîtres célèbres étaient au centre de son travail, mais plus elle continuait, plus elle avait besoin de créer quelque chose de plus personnel. Les œuvres classiques, au fil des mois, ont pris de moins en moins de place dans ses œuvres, devenant ainsi de plus en plus nuancées. Parmi les projets les plus récents, ses pièces paradoxales ont une saveur onirique, nées d'une multitude de pensées laissées libres de circuler en versant dans une représentation unique. Federica explique que "De certaines d'entre elles, probablement, je ne suis pas au courant non plus. Mais cela a une importance relative. J'aime que l'observateur puisse décider ce qu'elles signifient pour lui. Certes, dans les œuvres il y a des thèmes récurrents: le temps, l’espace, l’illusion, résilience, espoir, mémoire, liberté, recherche, dissociation, dépendance, croissance, rêves, subjectivité." Sa série 'Between two worlds' contient tellement de significations, on peut dire qu'elle représente une condition de suspension et Qui appartiennent. Deux mondes, mais aussi deux époques de la vie, apparemment très différentes, mais identiques substance (la forme de l’asile en ruine et le salon qui semble être sont tous deux caractérisés par un état d'abandon). Les pièces (les deux plafonds / étages, l'image peut être tournée) symbolisent les âges. Le travail a été largement inspiré par la phrase de Thomas Mann "Je suis entre deux mondes et aucun d'entre eux sont à la maison '', réinterprété dans une perspective qui relie le temps et l’identité. Aux différentes époques de la vie de chacun, des parties de ils sont également relégués. Revenir là-bas, c'est les revoir. Et parfois, ne pas reconnaître toi même. La suspension symbolise un être & quot; autre & quot; de ce que l'on a été on est actuellement. Un être '' ailleurs '', une condition dans laquelle le temps est avant tout un lieu psychique. L'image peut être vu à la fois en l'inversant, mais aussi en le transformant en une boucle qui représente errant entre des lieux qui incarnent à la fois le passé et le futur. Un temps circulaire qui appartient à ceux qui cherchent encore et attendent de se retrouver.

Mikeshake aime découvrir et voir grandir les jeunes talents. A ce sujet, Federica répond : "Je pense que l’une des plus grandes satisfactions de cette année, en ce qui concerne l’art, a été de voir la confirmation concrète de ce qui est né comme un jeu, se transformant en passion. En 2019 j'ai assisté deux expositions à Rome et dans quelques semaines, il y en aura deux autres, une à Turin et une à Rome. Je ne sais pas où ce voyage me mènera, mais je sais qu’il m’a donné une nouvelle vie". / Instagram

🇬🇧 BETWEEN TWO WORLDS : PARADOXICAL ROOMS BY FEDERICA COLLETTI

A place of choice for this Roman artist, unveiled by Mikeshake on the net, who becomes a "real" artist in its own right. Mikeshake loves Federica Colletti ...

Federica Colletti is a final year student in communication and marketing psychology and has been an artist for over two years. She began to mix famous paintings, through technical digital collage, such as Sara Shakeel and other great artists. At first, the works of famous masters were at the center of her work, but the longer she continued, the more she needed to create something more personal. The classical works, over the months, took less and less space in his works, becoming more and more nuanced. Among the most recent projects, his paradoxical pieces have a dreamlike flavor, born of a multitude of thoughts left free to circulate by pouring into a unique representation. Federica explains that "Of some of them, probably, I am not aware either, but it is of relative importance, I like the observer to be able to decide what they mean for him. works there are recurring themes: time, space, illusion, resilience, hope, memory, freedom, research, dissociation, dependence, growth, dreams, subjectivity. " Her series 'Between two worlds' contains so many meanings, we can say that it represents a condition of suspension and who belong. Two worlds, but also two epochs of life, apparently very different, but identical substance (the form of the ruined asylum and the living room that seems to be are both characterized by a state of abandonment). The rooms (the two ceilings / floors, the picture can be rotated) symbolize the ages. The work was largely inspired by Thomas Mann's phrase "I am between two worlds and none of them are at home", reinterpreted in a perspective that links time and identity. of each, parts of them are also relegated.Return there, it is to see them again.And sometimes, do not recognize yourself.The suspension symbolizes a being & quot; other & quot; of what one has We are now a being '' elsewhere '', a condition in which time is above all a psychic place.The image can be seen both by inverting it, but also by transforming it into a loop which represents wandering between places that embody both past and future, a circular time that belongs to those who are still seeking and waiting to meet.

Mikeshake likes to discover and see young talents grow. Federica responds: "I think one of the greatest satisfactions of this year, as far as art is concerned, was to see the concrete confirmation of what was born as a game, turning into passion. In 2019 I attended two exhibitions in Rome and in a few weeks there will be two more, one in Turin and one in Rome.I do not know where this trip will take me, but I know he has me given a new life ". / Instagram

© Federica Colletti

SUIVEZ-NOUS

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

ART
FRAME

DESIGN

MIKESHAKE®

Creative Studio

MIKESHAKE®

Une lecture originale du monde contemporain

CULT

Fiction

 

DÉCOUVREZ L'INSOLENCE JUBILATOIRE 

D'UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE PHOTOGRAPHES